Une pratique devenue trop commune de nos jours ?

confier votre dossier a un avocat

Pas besoin d'une étude pour constater que le divorce intervient le plus pour les personnes se trouvant au-delà de la tranche d'âge de 50 ans. Cela peut s'expliquer pour des raisons économiques. En effet, ces personnes sont assez proches de la retraite. Mais plus souvent, après des années de mariage le couple ne tient plus. Vient alors le moment inévitable du divorce. Quelques fois cela se passe assez facilement. Et souvent aussi les choses empirent jusqu'à la décision finale du juge pour dissoudre le mariage. Pour éviter ce dernier cas de figure, autant confier votre dossier a un avocat spécialisé dans le divorce à paris.

Une décision aux lourdes conséquences

Le divorce entraîne des conséquences graves pour les deux ex-époux. Certains imaginent mal le fait de se séparer avec une personne avec laquelle l'on a partagé la majeure partie de sa vie. Pourtant, il arrive que rien n'aille plus. Toutefois, il est assez préférable de demander des conseils auprès de proches et surtout auprès de votre Avocat. En effet, vous risquez de regretter votre décision sans en connaître auparavant les conséquences. Chez votre conseiller juridique, on vous expliquera cela en détail.

Mais comme le fera le juge, il tentera de vous convaincre pour une réconciliation dans le divorce pour faute. Il n'y aura aucun problème pour un divorce par consentement mutuel. Toutefois, l'assistance d'un avocat est rendue obligatoire par la loi. De ce fait il est préférable de s'adresser à un cabinet notoire dans ce domaine. Les époux peuvent convenir de n'engager qu'un seul avocat pour représenter les deux parties.

Deux choix de divorce offerts aux époux

Les époux disposent de deux moyens pour rompre le lien du mariage. D'un côté, un époux disposé du droit de demander le divorce au juge pour une faute commise par l'autre. Bien qu'il existe quelques listes de fautes entraînant les dissolutions, le reste dépend des libres appréciations du juge des affaires familiales. Et de l'autre, l'innovation du siècle, le divorce par consentement mutuel. En outre les époux peuvent être d'accord sur le principe du divorce. Mais pour l'effet de celui-ci, c'est une autre question.

Dans ce dernier type de divorce, le législateur ira encore plus loin en supprimant bientôt le passage obligatoire devant le juge. L'affaire se réglera alors en privé avec le notaire et les avocats de parties. Les époux ont consenti à vivre ensemble, ils peuvent très bien consentir de se séparer. On n'ira pas à dire que le législateur encourage la dissolution du mariage. Cependant quitte à rompre ce lien, il est plus judicieux de le faire pacifiquement.

  • Nos partenaires

  • Avocat-Wallois Copyright © 2018 www.avocat-wallois.com | Powered by vBulletin® Version 4.2.3 | All rights reserved.