Les cas de licenciement abusifs

a quoi sert un avocat du travail à montpellier

Quand on travaille dans le secteur privé, la position de salarié est souvent assez délicate. En effet, tous les salariés sont en réalité sous la dépendance économique de leur supérieur ou de leur organisme employeur. C'est pourquoi de nombreux salariés qui sont victimes d'abus au sein de leurs entreprises n'osent pas se plaindre de peur de perdre leur emploi.

Mais parfois, les conflits sont inévitables et aboutissent au licenciement du salarié. Et pourtant, il faut savoir que le licenciement n'est licite que lorsqu'il est motivé et qu'il a suivi une procédure stricte. Cette règle vaut autant pour le licenciement personnel que pour le licenciement pour motif économique.

L'aide juridique est-elle indispensable ?

Sans discuter, la réponse à cette question est plus qu'affirmative. En faisant appel à un avocat, les salariés augmentent considérablement les chances pour que le verdict soit en leur faveur. En effet, même si le salarié a été réellement victime d'un licenciement abusif, il se peut qu'il se voie ensuite débouté de ses demandes devant le Conseil des Prud'hommes s'il ne sait pas constituer habilement sa défense.

Que ce soit sur la forme ou le fond, les requêtes doivent suivre une rigueur soutenue pour que la demande soit reçue par les juges. Voilà qui pourrait donc répondre à la question de savoir a quoi sert un avocat du travail à montpellier. En pratique, l'aide d'un avocat peut par exemple être très utile dans la constitution des dossiers du salarié mais également dans l'analyse de l'historique des faits, du contrat de travail ainsi que du motif du licenciement.

L'intérêt d'un recours pour licenciement abusif

Il est évident qu'aucun salarié n'intentera un recours contre son organisme employeur s'il n'y a aucun avantage pécuniaire à en tirer. Et justement, l'enjeu d'un tel recours réside dans le versement d'une indemnité de licenciement abusif au profit du salarié victime. Avant, le droit français a été assez mesquin en ce qui concerne la protection des droits du salarié.

En effet, il fût un temps où, en réponse à une requête pour licenciement abusif, le juge peut juste se contenter d'ordonner à l'employeur de respecter la procédure requise en matière de licenciement sans pour autant le sanctionner à payer des dommages et intérêts. Heureusement, le droit moderne a abandonné cette jurisprudence déplorable et actuellement, le salarié peut avoir la garantie de la perception de dommages et intérêts du moment que sa demande se trouve fondée sur le fond. Dans certains cas, le salarié peut même obtenir sa réintégration dans l'entreprise.

  • Nos partenaires

  • Avocat-Wallois Copyright © 2018 www.avocat-wallois.com | Powered by vBulletin® Version 4.2.3 | All rights reserved.